Les bonnes pratiques du No-Kill (Graciation)

La partique de la pêche du no-kill ne concerne pas les poissons surdensitaires introduits au cours des différents alevinages. Ces poissons sont destinés à satisfaire les pêcheurs désireux de prélever quelques poissons sans porter atteinte au cheptel sauvage.

La pêche en No-kill doit favoriser la remise à leau des captures dans des conditions de survie optimales.

Pour cela L'AAPPMA recommande:

- l'utilisation d'hameçon sans ardillons

- l'usage d'hameçons simples

- le ferrage à la touche

- le décrochage des poissons dans l'eau

- l'utilisation de l'épuisette

- la limitation des manipulations du poisson à la main

- la non-pratique du no-kill durant les périodes où les eaux sont chaudes et/ou basses

- la limitation du temps hors de l'eau du poissons

- la ré-oxygénation du poisson: tenu du poisson la tête face au courant en limitant le contact et le stress des manipulations

remise à l'eau